A Michel, dit Miquel, dans sa famille en Catalunia... 
Le repos du grand bâtisseur que tu fus dans ta maison de retraite aura été de courte durée aux yeux de tes filles.

De tes  mains si talentueuses, nombreux ont vu leur maison de leur rêve, ou tout oeuvre et amélioration de leur habitat. Cela reste gravé sur cette terre. Maintenant, tu va tu retournes auprès des tiens qui t'attendent auprès des anges. Et la, tu nous accueilleras un jour, et sans doute que tu nous nous aura construit une belle maison céleste où nous nous réunirons. 
En attendant, papa chéri, nous maintenons ta mémoire dans le coeur de ta lignée familiale et amis. Repose en paix, nous connaissons le chemin qui nous relie à nos coeurs pour toujours. 

Tes filles chéries
Marguerite, Mireille, Marthe et Gisèle
maman, et nos familles